Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’extrême droite prospère sur le terrain de la désespérance sociale et des promesses non tenues. Sa progression n’est pourtant pas inéluctable. Il est de la responsabilité du syndicalisme de mettre les salariés en garde contre l’imposture sociale du FN et de combattre la stratégie de ceux qui cultivent le rejet de l’autre et la division des salariés, pour mieux cacher leur incapacité à tracer des perspectives d’avenir et de justice sociale.

Ne pas laisser l’extrême droite distiller son poison dans les têtes, ne pas la laisser mettre en danger les fondements de notre société : telle est l’ambition de la campagne intersyndicale lancée, le 29 janvier 2014, par la CGT, la FSU, Solidaires, l’Union nationale des étudiants de France (Unef), l’Union nationale lycéenne (UNL) et la Fédération indépendante démocratique lycéenne (Fidl) , dans un
appel commun en clôture d’un meeting unitaire, organisé au siège de la CGT, à Montreuil, après une journée de débats entre militants syndicaux, à la Bourse du travail de Paris.